CAN 2012  |    

CAN 2012 : la Côte d’Ivoire s’impose logiquement face à la Guinée équatoriale

Par rfi - 06/02/2012

La Côte d'Ivoire a remporté son quart de finale face à la Guinée équatoriale 3 à 0, ce samedi 4 février 2012 à Malabo (Guinée équatoriale) et s'est donc qualifiée pour les demi-finales.

 

Le Nouveau Stade de Malabo devait faire à nouveau le plein pour la seconde rencontre du Nzalang Nacional dans la capitale équato-guinéenne. Finalement, quelques milliers de places restaient disponibles avant le coup d’envoi de ce quart de finale entre la Côte d’Ivoire et la Guinée équatoriale. Une rencontre remportée par les Eléphants 3 à 0. François Zahoui a choisi de faire confiance en ses titulaires habituels, hormis quelques retouches. Côté équato-guinéen, le sélectionneur Paulo Gilson a fait des choix auxquels peu de gens s’attendaient avec notamment l’absence de Fidjeu dans le onze de départ.

Le coup d’envoi est donné sous les cris des supporters du Nzalang, accompagnés des désormais traditionnelles vuvuzela. Les Eléphants prennent d’entrée le match en main. Le Nzalang se replie dans sa moitié de terrain. Pourtant, à la 17e minute, Narcisse Ekanga, le joueur du Nzalang, récupère la balle sur l’aile gauche et tente de lancer Balboa dans la surface des Ivoiriens. Mais Copa Barry, le gardien des Eléphants, anticipe parfaitement et s’empare tranquillement de la balle. La Côte d’Ivoire pousse de plus en plus. A la 28ème minute de jeu, premier fait de match : Zokora est fauché dans la surface. L’arbitre donne un penalty en faveur des Eléphants. Didier Drogba s’en charge et place une frappe de l’intérieur du pied droit, mais Clementino Silva bloque parfaitement le tir sous les cris de joie du public.

[bDoublé de Didier Drogba]

Le Nzalang tente alors de réagir, jouant plus haut, sans pour autant se montrer dangereux. Didier Drogba profite des espaces créés et récupère un ballon mal négocié par la défense adverse. Il crochète son vis-à-vis, repique dans l’axe et place une frappe croisée qui trompe Clementino Silva (36e). La Côte d’Ivoire mène 1 à 0. Dans la dernière minute du temps réglementaire, Iyanga se crée la première véritable occasion pour le Nzalang. Il place une reprise du pied droit de l’extérieur de la surface sur un ballon mal dégagé par les Eléphants et oblige Barry à intervenir. C’est la fin de la première période.

 


Les ivoiriens en liesse
La rencontre reprend avec une sélection équato-guinéenne qui semble vouloir enfin réagir. Mais, bien que mieux organisé et jouant plus haut, le Nzalang ne parvient toujours pas à se montrer dangereux. Techniquement inférieurs aux Eléphants, les Equato-guinéens font preuve d’imprécisions dans les derniers mètres. Les minutes passent et peu à peu les Eléphants reprennent l’initiative. Drogba, seul en pointe, joue en pivot pour ses ailiers, mais le Nzalang met du cœur à l’ouvrage et parvient à freiner les percées ivoiriennes. A la 56e minute, Yaya Touré, décalé sur l’aile droite, centre au second poteau pour Gervinho, esseulé dans la surface. Ce dernier place une très bonne tête croisée, mais Clementino Silva, d’une superbe claquette, évite le second but des Eléphants. Gervinho était de toute manière en position de hors-jeu.

Superbe coup franc de Yaya Touré

Ce n’est que partie remise puisqu'à la 68e minute, la Côte d’Ivoire aggrave le score. Sur un centre parfaitement tiré, Didier Drogba parvient à placer une tête à près de 10 mètres du but qui trompe le gardien du Nzalang. Les Eléphants se mettent à l’abri grâce à un Didier Drogba très réaliste, malgré son pénalty manqué en première période. Le Nzalang semble abattu. A la 81e minute, Yaya Touré met définitivement un terme au suspense. Sur un coup franc à 25 mètres du but adverse, le milieu de Manchester City enroule magistralement sa frape qui vient se loger dans la lucarne : 3 à 0. Le public quitte peu à peu le stade, alors que la fin du match approche. Les Éléphants s’imposent 3 à 0 dans une rencontre à sens unique.

Le Nzalang quitte la compétition avec les honneurs puisqu’il est parvenu à se qualifier pour les quarts de finale pour sa première CAN disputée. Les Eléphants, dont l’objectif final est de remporter le titre, iront à Libreville pour disputer la demi-finale contre le le Mali.

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués