DéBATS & OPINIONS  |     KIOSQUE  |    

Coup d’Etat en Centrafrique: silence à la RTVGE

Par MALABONews - 03/04/2013

Une censure des medias qui ne dit pas son nom, par les politiques en Guinée équatoriale

 

L’évocation sur les antennes nationales du coup d’Etat en Centrafrique du dimanche 24 mars dernier a été interdite par les autorités équatoguinéenes. L’information ou la diffusion à la radiotélévision nationale de Guinée équatoriale(RTVGE) ne peut être faite par les journalistes employés dans cet office. Cette situation rappelle celle survenues il y a quelques années lorsque les autorités avaient déjà interdit la diffusion Notamment du printemps Arabe (Tunisie, Egypte et Libye), la crise politique en Côte d'Ivoire à cause du refus de départ au pouvoir de Laurent Gbagbo ami comme Mouammar Kadhafi du président Teodoro Obiang Nguema.

Si leurs medias n’informent pas, est ce que cela peut-il encore aider suffisamment Malabo à maintenir sa population dans l’obscurité? Quand on sait qu’il y a un nombre croissant d’internautes chaque jour en Guinée équatoriale sans compter les radios internationales et télévisions satellitaires captées etc. La suite sur SOM /

 

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués