CAN 2012  |    

CAN 2012 : La rivalité du Ghana et de la Zambie commence déjà lors de la conférence de presse

Par Journaldemalabo.com - 08/02/2012

La lutte pour l'hégémonie est devenue manifeste lors de la rencontre maintenue par chacune des équipes avec les deux journalistes, à peine quelques heures avant de lutter pour la demi-finale. Tandis q

 


© google images
Les Chipopolo, pret pour l'exploit
Les déclarations des protagonistes du match qui aura lieu demain au stade de Nkoantoma de Bata ont augmenté la tension. Aussi bien les entraîneurs que les joueurs du Ghana et de la Zambie ont reçu la presse dans leurs hôtels. Aucune équipe n’a ménagé la manifestation de leurs ambitions, ce qui a généré une ambiance de grande tension sportive.

Hervé Renard, entraîneur de la Zambie, avec le capitaine Christopher Katongo, se sont présentés les premiers. Devant une bousculade de journalistes, l'entraîneur français a déclaré qu'« il est nécessaire de récompenser le Ghana, mais plutôt que de les considérer comme de vrais lions, je dirais qu'il s'agit d'une sélection qui a des joueurs expérimentés. Mais, attention ! Ils ne doivent pas se laisser tromper pour cela, car ils risquent de le payer cher ! Notre objectif est d’y aller fort, parce que nous nous sommes engagés à arriver au sommet et à obtenir le titre ».

À la question de savoir s'il pourrait leur arriver la même chose que lors des championnats de 1974 et de 1994, où ceux qui ont été surnommés Chipolopolos de la Zambie ont terminé vice-champions mais n'ont pas pu obtenir la coupe, Renard a répondu avec un sourire plus douteux qu'« il n'avait pas prévu cela ».

Pour sa part, Goran Stevanović - entraîneur du Ghana d'origine serbe - a reçu la presse accompagné des joueurs tels qu’André Ayew, actuel joueur du Marseille, et Asamoah Gyan, avant du Sunderland, mais actuellement joueur du Al Ain, des Émirats arabes unis. Ils ont également rendu l'ambiance un peu plus tendue lorsqu'ils ont défini les zambiens comme étant « une petite équipe ». « Ils ont une expérience suffisante dans la CAN, mais pour être sincères : la Zambie n'est pas l'équipe nationale qui peut nous éliminer de la compétition à l'heure actuelle », a affirmé l'entraîneur du Ghana.

André Ayew et Asamoah Gyan ont confiance dans leurs joueurs et que dimanche 12 février prochain ils se rencontreront lors de la grande finale à Libreville. Il n'y a pas grand chose à dire. Tout se décidera sur le terrain.

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués