NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |     AFRIQUE  |    

Grande-Bretagne: la dame de fer entame son ultime voyage

Par Alain Georges Lietbouo - 17/04/2013

Margaret Tchacher sera inhumée ce mercredi 17 avril après des obsèques méritées dans la capitale anglaise

 

Pas d'obsèques nationales pour Margaret Tharcher en Angleterre, mais ses funérailles en auront tout l'air, ce mercredi 17 avril à Londres. Le choix des personnalités qui prendront place en la cathédrale Saint-Paul a été soigneusement pesé par la famille de Margaret Thatcher, le gouvernement et le Parti conservateur. La "Dame de fer" n'étant plus en fonctions, rares sont les chefs d'Etat ou de gouvernement en exercice qui feront le déplacement. Environ 700 militaires des trois armes seront déployés sur les 1,9 km de la procession funéraire, entre le Palais de Westminster et la cathédrale Saint Paul de Londres. Le cercueil de la baronne de Kesteven née Margaret Hilda Roberts d'un père épicier, drapé dans l'Union Jack, entamera sa procession dans un corbillard puis sur un affût de canon tiré par huit chevaux noirs. Il remontera les rues de la capitale au son des marches funèbres de Chopin, Beethoven et Mendelssohn, accompagné de soldats progressant à la cadence de 70 pas, la minute. Le carillon de Big Ben sera réduit au silence, en signe de respect. Mais 19 coups de canon et une cloche unique, à St Paul, rythmeront l'approche. Pour parer à toute menace, de la part de terroristes ou de simples contestataires, Scotland Yard a mobilisé 4.000 policiers.

 


La depouille de l'ex première dame à la chapelle
L'ex-Premier ministre devait ensuite être incinérée lors d'une cérémonie privée en présence de Carol et Mark, ses jumeaux. Malgré ses relations réputées "plus professionnelles que chaleureuses" avec l'ex-locataire de Downing Street, Elizabeth II viendra avec son époux le prince Philip. Un geste exceptionnel de la part de la souveraine qui n'a assisté à aucun enterrement de ses Premiers ministres depuis l'hommage national rendu à Winston Churchill en 1965. Sa présence s'explique, selon les commentateurs royaux, par l'ampleur de l'hommage réservé à Margaret Thatcher. Du coté ses politiques, David Cameron, et d’autres barons de la politique britannique y prendront part.

Une mémoire bafouée…
Dans le Yorkshire (nord), les mineurs dont elle a brisé la grève d'un an ont prévu diverses festivités. A Belfast (ouest), les murs se sont couverts de graffitis vengeurs. "Rouille en enfer", proclame l'un d'entre eux, en mémoire de 10 grévistes de la faim de l'Armée républicaine irlandaise (IRA) morts dans le bloc H de la prison de Maze, en 1981. A quelques heures des obsèques, les invitations à manifester se multipliaient sur les réseaux sociaux, avec pour cris de ralliement "la sorcière est morte", ou "bon débarras". Les moins virulents appelaient sur Facebook à "tourner le dos" au passage du cercueil. Les détracteurs dénoncent en vrac l'ampleur des obsèques sur le modèle de la princesse Diana et de la reine-mère, leur coût pour les contribuables soumis à l'austérité, et même leur nom de code jugé partisan: "Operation True Blue", la couleur du conservatisme pur et dur incarné par Margaret Thatcher.
MOTS CLES :  Westsminster   Londres,   Tchatcher 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués