SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Unicef-OMS: Lutte contre la pneumonie et la diarrhée

Par Henrie Lucie Nombi - 18/04/2013

Les deux institutions ont élaboré un plan qui vise à réduire le taux de décès dus à ces deux maladies

 


L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l'Enfance (UNICEF), ont mis sur pied un nouveau plan d’action qui a pour but de combattre de façon efficace les deux pandémies que sont la pneumonie et la diarrhée. En effet, ces maladies représentent deux des pathologies les plus meurtrières chez les enfants âgés de moins de cinq ans. Ce plan présenté par ces organisations onusiennes, porte sur deux principaux points. Le premier consiste à baisser les taux de mortalité en réduisant de 75 % l’incidence des pneumonies et diarrhées sévères chez le jeune enfant d’ici à 2025. Le second quant à lui vise l’accroissement à l’accès des enfants à des interventions qui sauvent des vies. Avec la mise sur pied de ce programme de lutte mené simultanément contre les deux maladies, deux millions d’enfants par an pourraient être sauvés.



 


© unicef.fr
la lutte contre la pneumonie , un combat de l'Unicef
En effet, les stratégies de lutte contre ces maladies sont trop souvent menées en parallèle et ne permettent pas d’optimiser les actions. Le plan de l’UNICEF et l’OMS souligne cependant, l’investissement prioritaire des Etats pour les populations les plus vulnérables. Neuf enfants sur dix morts à cause d’une pneumonie ou d’une diarrhée, vivent en Afrique sub-saharienne ou en Asie du sud. Et malgré la place modeste qui lui est faite dans le programme d’action pour la survie de l’enfant, la diarrhée est la deuxième cause de mortalité chez l’enfant de moins de 5 ans et elle représente chaque année 10% des décès d’enfants. Pourtant, bien que les maladies diarrhéiques soient évitables et puissent être traitées par des moyens peu coûteux, on n’a guère enregistré de progrès dans la réduction de leur incidence chez l’enfant au cours des dernières années. En juin 2012, l’UNICEF avait déjà lancé un nouvel appel à l’action dans le rapport «Pneumonie et diarrhée: combattre les maladies les plus meurtrières pour les enfants les plus pauvres du monde» et a instamment plaidé pour un recentrage des efforts visant à réduire les décès évitables dus à ces maladies.

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués