SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Guinée équatoriale: 153 infirmières auxiliaires formées par la FUDEN

Par france-guineeequatoriale.org/Europa Press - 01/08/2013

Elles sont 47 infirmières auxiliaires pour la région insulaire, 62 qui couvriront toute la région continentale, et 44 pour tout le pays

 

La Fondation pour le Développement des soins infirmiers (FUDEN) a conclu cinq années de travail en Guinée équatoriale avec l’achèvement de la première phase du programme de professionnalisation des infirmières, qui a doté le système de santé publique du pays de 109 nouveaux Agents techniques de santé (ATS) en soins infirmiers et 44 autres ATS en obstétrique et gynécologie. La FUDEN a réalisé ce programme grâce au financement d’institutions telles que l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID), l’Agence Andalouse de Coopération Internationale au Développement (AACID) et les municipalités de Lugo et Urretxu (Espagne). En outre, l’initiative a été soutenue par le ministère équato-guinéen de la Santé et des Affaires sociales qui a également contribué au financement, par l’Université nationale de Guinée équatoriale (UNGE) et par l’Institut universitaire de la Santé et de l’Environnement (EUSMA).

 


© france-guineeequatoriale.org
153 infirmières auxiliaires formées par la FUDEN
Ce projet a permis d’augmenter le personnel soignant qualifié afin d’améliorer les soins de santé en Guinée équatoriale. Ainsi, FUDEN et l’AECID ont professionnalisés au total 47 infirmiers auxiliaires pour la région insulaire. Puis, ils ont organisé la formation à Bata pour 62 nouvelles infirmières auxiliaires qui couvriront toute la région continentale, ainsi que 44 sages-femmes pour tout le pays. Dans cette dernière phase, le ministère de la Santé et des Affaires sociales a fourni des bourses aux étudiants. Ces derniers ont suivi une formation théorique et pratique sur une période de deux années universitaires, soit plus de 3000 heures d’enseignement qui ont amélioré leurs connaissances, leurs attitudes et pratiques liées à l’administration de soins de santé. Les nouvelles infirmières ont été formées pour assumer des postes à responsabilité dans la gestion d’hôpitaux et de centres de santé. « Dans les hôpitaux de Malabo et de Bata (où elles ont été intégrées), les résultats en matière d’amélioration de la qualité des soins ont été manifestes… », a déclaré Davalos Romy, coordinateur FUDEN du projet pour la Guinée Équatoriale. Désormais, une deuxième phase de professionnalisation va s’engager, entièrement financé par le gouvernement de la Guinée équatoriale, afin de former 50 nouvelles aide-soignantes.

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués