NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |     AFRIQUE  |    

Tchad: Deux journalistes condamnés à trois ans de prison avec sursis

Par Journalducameroun.com, avec autres médias - 20/08/2013

Eric Topona et le blogueur Jean Laokolé ont été condamnés par le tribunal de première instance de NDjamena hier lundi 19 Août 2013

 

Les deux journalistes Eric Topona et Jean Laokolé qui étaient accusés de "diffamation et complot d'atteinte à l'ordre public n'ayant pas abouti" pour avoir échangé des mails où ils projetaient d'appeler au soulèvement populaire, ont été condamné par le tribunal de première instance de Ndjaména ce lundi. Des faits contestés par les prévenus. Le procès qui a duré un peu plus d’une heure, a vu les faits reprochés aux accusés requalifiés. Ils ont donc été libéré.

 


Eric Topona et le blogueur Jean Laokolé condamnés à 3 ans de prison avec sursis
A titre de rappel, le secrétaire général de l'Union des Journalistes Tchadiens (UJT) et ancien journaliste de la radio nationale Eric Topona a été emprisonné le 6 mai. Quelques jours avant son arrestation, au moins trois personnes avaient été tuées et plusieurs députés arrêtés dans le cadre d'un complot présumé que les autorités tchadiennes ont assuré avoir déjoué. Quand à Jean Etienne Laokolé, auteur, activiste, blogueur et travailleur humanitaire tchadien, il a été incarcéré le 22 mars. Il est le fils de Jean-Baptiste Laokolé, secrétaire général adjoint du Parti pour les libertés et le développement (PLD, opposition), et le neveu du principal opposant tchadien, Saleh Kebzabo, député et président de l'Union nationale pour le développement et le renouveau (UNDR). Leur confrère Avenir Moussey De la Tchiré, directeur de publication du journal indépendant Abba Garde, alui aussi été emprisonné depuis le 7 mai et toujours en attente de son jugement. L'ONG Reporters sans frontières (RSF)qui s'est saisie se l'affaire, a lancé une pétition réclamant leur libération. D'après Reporter Sans Frontières, ces trois journalistes "ne sont pas des comploteurs" mais "des acteurs de l'information indépendants ou proches de l'opposition qui assurent une couverture critique de la situation au Tchad".

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués