NATIONALE  |     INTERNATIONALE  |     AFRIQUE  |    

Afrique du Sud: Nelson Mandela a rejoint son domicile

Par Diane Nanyan - 03/09/2013

L’ex-président Sud- africain, est sorti de la clinique de Pretoria, où il était hospitalisé depuis près de trois mois, a annoncé la présidence dans un communiqué

 

"L'état de santé de Nelson Mandela reste critique et est parfois instable", a écrit la présidence sud-africaine dans un communiqué, paraphé par Jacob Zuma. Mais Nelson Mandela a bien regagné son domicile hier matin, située dans le quartier de Houghton, la résidence de l'ex-président a été transformée en hôpital, reconfigurée pour permettre qu'il y reçoive des soins intensifs. Trois mois après son hospitalisation pour une infection pulmonaire. Le bureau du président Jacob Zuma indique que l'ancien président a été suivi par "une large équipe médicale comprenant des représentants de l'armée, du monde universitaire et du secteur privé ainsi que d'autres sphères de la santé publique". La présidence a aussi reconnu, pour la première fois, que l'ancien président souffrait de complications multiples, et non pas seulement d'un problème pulmonaire, en indiquant que "Mandela, malgré les difficultés causées par ses diverses affections, faisait preuve comme toujours d'une grâce immense et de force morale. Le domicile de Mandela a été réaménagé avec tous les équipements médicaux nécessaires pour le traitement, ce qui permet à l'ancien président de bénéficier des soins intensifs de la même équipe médicale, a fait savoir la présidence. Le premier président noir du pays n’avait pas quitté l'établissement de santé depuis le 8 juin 2013. Il s’agissait donc de sa plus longue hospitalisation, la seconde ayant eu lieu du 9 mars au 6 avril, après déjà plusieurs aller-retours à Pretoria depuis 2011, et surtout depuis le début de l’année.

 


© GCIS/AFP/Archives Ntswe Mokoen
L'état de Nelson Mandela reste critique et parfois instable selon la présidence sud-africaine
Le Prix Nobel de la paix, qui a eu 95 ans le 18 juillet, avait été hospitalisé en urgence le 8 juin pour une infection pulmonaire et avait frôlé la mort à la fin du mois de juin. Ecroué pendant 27 ans au total par le régime raciste de l'apartheid, libéré en 1990, Nelson Mandela a été le premier président de l'Afrique du Sud après l'apartheid de 1994 à 1999. Le chef d'Etat d’un seul mandat a mis un terme à sa carrière politique en 2001, se retirant à Qunu, dans la province du Cap oriental (Sud-Est). La même année, les médecins diagnostiquaient un cancer de la prostate – rappelons que Mandela avait dû être opéré d'une prostate hypertrophiée en 1985. Au long des années suivantes, l’éternel leader spirituel et chef historique de l’ANC a réduit ses apparitions en public.

George Bush père annonce par erreur la mort de Nelson Mandela
Le porte-parole de George Bush père a envoyé dimanche par erreur un communiqué dans lequel l'ex-président américain présentait ses condoléances à l'Afrique du Sud pour la mort de Nelson Mandela. Or, ce dernier est bel et bien vivant. George Bush père a présenté dimanche dans un communiqué ses condoléances aux Sud-Africains pour la mort de Nelson Mandela... quelques minutes avant que son porte-parole ne se confonde en excuses pour avoir envoyé par erreur ces déclarations. Ma femme "Barbara et moi pleurons la mort d'un de ceux qui croyaient le plus à la liberté, que nous avons eu le privilège de connaître", écrivait le 41ème président américain dans ce communiqué, parvenu aux rédactions peu de temps après l'annonce du retour de Nelson Mandela toujours dans un état critique dans sa maison de Johannesburg, où il doit toujours recevoir des soins intensifs. C'était un homme au courage impressionnant, qui a changé le cours de l'histoire dans son pays, saluait Bush père, exprimant ses condoléances « à sa famille et à ses compatriotes». Sur Twitter, le porte-parole de l'ex-président américain, Jim McGrath, s'est rapidement confondu en excuses, expliquant avoir envoyé le communiqué après avoir mal lu un titre du Washington Post. C'est une erreur idiote de ma part. Je m'en excuse auprès de tous c'était entièrement de ma faute, et non une erreur des Bush, a-t-il également précisé sur son compte @jgm41

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués