ECONOMIE  |     BUSINESS  |    

Guinée équatoriale: DLM construira une cimenterie dans le pays

Par JDM et autres medias - 07/04/2014

La société vient de gagner un marché en Guinée Equatoriale

 

Delattre Levivier Maroc (DLM), spécialisé dans la construction métallique lourde, déploie ses tentacules en Afrique. Après avoir pris une participation de 51% dans une société qui opère en Côte d’Ivoire et au Congo Brazzaville, il a décroché récemment un important marché en Guinée équatoriale. Il s’agit du montage d’une cimenterie que les équipes du groupe entameront dans deux mois, a indiqué Eric Cecconello, administrateur directeur général du groupe, le 3 avril dernier, lors de la présentation à Casablanca des résultats 2013. Pour ce faire, le groupe mobilisera des équipes marocaines d’au moins 300 personnes, a-t-il annoncé.

 


© usinenouvelle.com
Le secteur du BTP en Guinée Equatoriale est en plein essor. Des entreprises françaises ont des implantations locales sur Malabo et Bata, comme Bouygues et Sogea-Satom (Vinci), mais ce secteur connait aussi la venue d’acteurs africains et de plusieurs groupes chinois. Toutefois, même si la Guinée équatoriale s’est dotée d’une cimenterie près de Bata, d’une capacité de 200.000 tonnes par an, le pays ne couvre pas la totalité de ses besoins et doit encore importer du ciment et des matériaux de construction depuis le Cameroun et le Gabon.

Delattre-Levivier Maroc désignent plusieurs sociétés ou filiales différentes. Leur origine commune est un groupe industriel, du domaine de l'industrie lourde, et plus précisément de la métallurgie qui a été fondé au début du XXe siècle dans et autour des bassins miniers du Nord et de l'Est de la France, en France et en Allemagne (quand la Moselle était allemande). Delattre Levivier Maroc, "DLM", leader de la construction lourde, de la chaudronnerie et de la tuyauterie, œuvre depuis 60 ans sur le marché national marocain et sur les marchés internationaux. Grâce à son expérience, à sa technicité, à son outil industriel de pointe et à l'expertise de ses équipes, DLM a acquis la confiance des plus grands opérateurs et bureaux d'ingénierie dans de nombreux secteurs d'activité (Mines et Chimie, Pétrole et Gaz, Infrastructures, Ciment, Energie). Depuis avril 2008, DLM est cotée à la Bourse de Casablanca. Cette introduction lui permet de financer sa croissance en diversifiant ses activités vers de nouveaux marchés. Sa nouvelle orientation stratégique s'articule autour de trois axes : l'Eolien, la Construction d'équipements offshore et l'Export. L'entreprise, qui compte 1 500 employés, a enregistré un chiffre d'affaires de 178 millions de dirhams (près de 21 millions de dollars) au premier semestre 2013.

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués