SOCIéTé  |     FAITS DIVERS  |    

Swaziland : le roi Mswati III distingue 4 policiers équato-guinéens

Par france-guineeequatoriale.org - 21/07/2014

Le 18 juillet, le roi du Swaziland, Mswati III, a remis le bâton d’honneur à quatre policiers équato-guinéens sortis de l’École de police du pays

 

C’est en présence du vice-ministre équato-guinéen de la Sécurité nationale, Juan Ndong Nguema Mbengono, que, vendredi 18 juillet, le roi du Swaziland, Mswati III, a remis le bâton d’honneur à quatre policiers équato-guinéens sortis de l’École de police du pays : Emilio Ndong Nguema-Bela et Angel Ekoro Ndong Nzang, respectivement prix du meilleur comportement et prix du meilleur tireur, ainsi que Salvador-Lucas Ndong Oyono, ingénieur militaire, et Elvis David Oyono Edu, diplômé en logistique. Ces quatre hommes faisaient partie d’un groupe de 30 policiers stagiaires de Guinée équatoriale venus en novembre 2012 pour se former au Collège de Matsapha, au Swaziland, dans le cadre de la coopération bilatérale entre les deux pays. Selon le protocole signé, la police royale du Swaziland (RER) formera encore 120 policiers de la Guinée équatoriale dans les quatre prochaines années.

 


© nextdope.com
le roi Mswati III distingue 4 policiers équato-guinéens
Ces policiers ont été récompensés avec 458 recrues locales formées en même temps qu’eux. Ils vont désormais revenir en Guinée équatoriale, forts tout ce qu’ils auront appris dans des domaines aussi variés que la logistique, le génie civil, la comptabilité, le droit pénal, la lutte contre la cybercriminalité, ainsi qu’une bonne maîtrise de l’anglais, entre autres choses. Policiers GE au Swaziland 2« Nous voulons exprimer notre gratitude à Sa Majesté le Roi Mswati III, à Son Excellence le Président de la Guinée équatoriale, à notre ambassadeur dans ce pays, au commissaire de la Police royale du Swaziland, à tous les officiers supérieurs et subalternes, aux instructeurs et aux autres personnes qui ont directement ou indirectement rendu possible les bonnes relations entre nos deux pays », a déclaré Elvis David Oyono Edu, au nom de tous les policiers stagiaires équato-guinéens.

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués