CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Prix Unesco-Obiang Nguema: La Décision reportée au printemps 2012

Par Sources : RFI ; AFP - 24/05/2012

Faute de consensus sur la remise du prix le Conseil exécutif de l'Unesco décidé, de "reporter le sujet, au printemps 2012",

 

Après un week-end passé à rechercher l’impossible consensus, chaque groupe est resté campé sur ses positions. Européens et Américains exigent un retrait pur et simple de ce prix, tandis que le groupe africain plaide pour que les décisions du conseil exécutif de l’Unesco soient intégralement mises en œuvre. A défaut de cela, ils exigent que ce point de l’agenda soit alors mis au vote. Jusqu’à présent, les groupes sud-américain et asiatique étaient divisés et préféraient rester en retrait. Plutôt que de passer au vote et étaler au grand jour leurs divisions, le nouveau document propose la mise en place d’un comité de 18 personnes, à savoir trois personnes par région géographique.

 


© guineaecuatorialpress.com
Ce comité a pour mandat de parvenir à une conclusion finale de ce dossier et de la soumettre à la prochaine session du conseil exécutif, en avril 2012. Si toutefois le consensus s’avérerait impossible entre les membres du nouveau comité, alors le vote final s’imposerait au printemps 2012. Le prix international Unesco-Obiang Nguema Mbasogo pour la recherche en sciences de la vie récompense les initiatives en faveur de l’amélioration des conditions de vie. Il est financé par la Fondation Obiang, qui a promis de verser 3 millions de dollars aux candidats élus. Ce prix a été créé en 2008 mais, il n’a jamais été décerné car, il a aussitôt créé une vive polémique opposant certains pays africains et occidentaux.

Plusieurs ONG dont Transparency International, Human Rights Watch (HRW) et Sherpa ont considéré la collaboration entre l’Unesco et Teodoro Obiang Nguema comme contre nature. Elles contestent notamment « la corruption officielle qui a marqué les 32 ans de règne du président Obiang ». En octobre 2010, après plusieurs mois de polémique, les 58 pays membres du conseil exécutif avaient fini par décider que la remise du prix était "suspendue" jusqu'à ce qu'un "consensus" soit obtenu, autant dire aux calendes grecques. Mais Teodoro Obiang Nguema était revenu à la charge cet été, profitant de sa présidence de l'Union africaine cette année pour faire adopter une résolution par ses homologues demandant la remise du prix.

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués