CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Expos photos: La Guinée équatoriale à la croisée de deux vernissages

Par Source: AP Sénégalaise - 26/05/2012

Le regard et la sensibilité de ces artistes nous dévoilent une Guinée envoûtante

 

Si vous êtes au Sénégal, vous pourrez peut-être vous rendre au Centre culturel Blaise Senghor de Dakar pour le vernissage de l'exposition de photos intitulée "Africa.es" et organisée par l’ambassade d’Espagne et l’Agence de coopération internationale pour le développement (AECID). Parmi les œuvres de sept photographes africains qui ont travaillé sur le quotidien des villes espagnoles, vous pourrez admirer celles de l'Equato-Guinéen Arturo Bibang. Ce dernier, né à Bata en 1971 et résidant actuellement en Espagne, s'était déjà fait connaître l'an dernier avec l'exposition "Mujeres" qui avait été présentée en mai 2010 au centre culturel espagnol de Malabo. Formé à l’Institut de photographie Luis Buñel de Madrid, puis à Londres dans les années 1990, le photographe équato-guinéen est, depuis 2000, renommé sur la scène espagnole, travaillant pour plusieurs agences, notamment pour le quotidien El Mundo.

 

L'Exposition "Africa.es" restera au Centre culturel Blaise Senghor de Dakar, puis elle entamera un grand périple à travers toute l'Afrique. Par ailleurs, si vous êtes à Malabo, vous êtes conviés par l'Institut culturel français (ICEF) à une une journée "Portes ouvertes". A cette occasion, les visiteurs pourront assister au vernissage de l'exposition du photographe tunisien Mohamed Bahloul et au concert du collectif Musik'à Bioko.

Fils d'enseignants, né à El Fahs (Tunisie), Mohamed Bahloul a suivi ses études à l'Institut Supérieur des Beaux-arts de Tunis, puis a enseigné pendant trois ans à l'Institut supérieur des Sciences et Technologies du design. Après des premiers pas dans le monde du cinéma, pour lequel il a réalisé des décors, Mohamed Balhoul a choisi de quitter la Tunisie et de s'installer d'abord au Gabon, puis à Malabo, en Guinée équatoriale. Il y exerce le métier de designer en bâtiment, mais son loisir favori est la photo: «Une île tropicale est un pur bonheur pour un photographe , a-t-il déclaré dans "Tunis hebdo", tout y est intéressant et tout est à prendre en photo. Il y a des couleurs incroyables et des paysages inimaginables...» Et même s'il dédaigne le qualificatif d'artiste qu'il trouve trop "compliqué", ses clichés sont impressionnants de réalisme et de sensibilité. Si le rôle de l'artiste est bien de transcender la réel, c'est ici chose faite!

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués