CAN 2012  |    

CAN 2012 - Francisco Pascual Eyegue Obama Nsue : « Nous avons d'ores et déjà gagné la Coupe de l'organisation... »

Par Alain Georges Lietbouo(source , guinééequatoriale.com) - 30/12/2011

A quelques semaines de la Can , le ministre des sports dressent le bilan des préparatifs

 


Une posture du ministre des sports sur la chaine panafricaine africa 24
L'ouverture de la CAN approche, est-ce que vous avez mis un surcroît de pression à l'équipe nationale ?

Francisco Pascual Eyegue Obama Nsue : - Ma préoccupation principale, c'est que la sélection soit dans de bonnes dispostions et qu'on réponde à ses besoins et à ceux de son encadrement, avec lequel je suis en contact 24h/24. Il y a quelques petits problèmes à régler, comme certains internationaux retenus dans leurs clubs. Nous avons adressé des courriers officiels et suivi la procédure de la FIFA pour demander leur mise à disposition par leurs fédérations respectives...

- C'est la première fois que le Nzalang est qualifié pour une Coupe d'Afrique des Nations. Jusqu'où pensez-vous que le Nzalang nacional puisse aller dans cette compétition ?

- L'important est que la Guinée équatoriale soit prête pour ce rendez-vous. Au niveau du football, nous avons peu à donner, mais beaucoup à recevoir, face à l'expérience d'autres pays, dont on doit s'enrichir. Nous n'avons pas d'international du niveau d'un Drogba ! Nous sommes conscients du défi. On ne peut pas prétendre, pour notre première participation à la CAN, la gagner ! De très bonnes équipes, comme le Sénégal, n'ont jamais gagné la Coupe. Tout se jouera en 90 minutes. Il faudra se battre avec dignité et responsabilité, car une nation tout entière est derrière l'équipe. Mais je ne mets pas la pression de devoir gagner à tout prix. Pour être franc, il y a deux Coupes pour la CAN. Nous avons gagné celle de l'organisation. Nous verrons bien sur le terrain qui remportera la deuxième.

- En janvier 2012, les joueurs, les cadres techniques et de nombreux supporters vont arriver en Guinée équatoriale, à Malabo et à Bata. Est-ce que le pays a les capacités d'accueil pour recevoir et loger tous ces visiteurs ?

- C'est difficile de donner des chiffres précis. A Malabo, il y a une capacité hôtelière de 3 000 lits. Le gouvernement va mettre à disposition des logements sociaux neufs, ainsi qu'à Bata qui, si elle a moins de capacités hôtelières, compte encore plus d'appartements de ce type. Pour les équipes, on table sur 30 membres par délégation, cadres techniques compris. On ne peut pas prévoir le nombre de supporters, mais tout le monde sera bien logé.

-Pour accueillir cet événement sportif, la Guinée équatoriale a investi dans le construction de nouvelles infrastructures. Avez-vous pensé à quoi elles pourront bien servir quand la CAN sera passée ?

- Après la CAN 2012, le ministère doit mieux organiser les sports, les championnats, les tournois, etc. Le gouvernement a entrepris un travail monumental : Construire un stade dans chaque chef-lieu de province ou de district, en fonction de l'importance des populations. Un budget est arrêté et des travaux sont déjà en cours, comme à Baney. Il ne s'agit pas de construire les mêmes stades partout. 75% de la population équato-guinéenne vit dans la région continentale, c'est pourquoi le stade de Bata est le plus grand. Les routes entre les villes sont bonnes, les populations pourront s'y rendre.

- A l'avenir, ambitionnez-vous d'accueillir d'autres compétitions ?

- Pourquoi pas ? En tenant compte de nos moyens et de nos capacités d'accueil, bien sûr. On peut accueillir les jeux de la CEMAC, de la CEAC, ou même la CAN junior. Quant aux autres sports, nous ne sommes pas mauvais en basket et nous avons des installations. Mais nous mesurons l'ampleur de la tâche... Un proverbe dit à ce propos : « Il faut mettre ton chapeau à hauteur de ta main.

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués