CINéMA & THéâTRE  |     LIVRES  |     MUSIQUE   |     ARTS  |    

Guinée Equatoriale: L’ICEF de Malabo prépare le Festival international Hip Hop

Par france-guineeequatoriale.org - 31/10/2012

Du 14 au 18 novembre 2012 prochain, l’institut accueillera la 6e édition de ce festival

 

En partenariat avec le Centre culturel espagnol de Malabo (CCEM) et le Centre culturel équato-guinéen, l'ICEF annonce dans sa programmation de novembre-décembre les manifestations qui se produiront dans la capitale de la Guinée équatoriale à l'occasion de la 6ème édition du Festival international Malabo Hip hop. Du 14 au 18 novembre, les habitants de Malabo pourront assister aux concerts des meilleurs groupes de rap guinéens (Koz2rim, Negro Bey, Adjoguening), artistes venant d'Espagne (Frank T) ou de France (S Petit Nico et Etienne Charbonnier), spectacles de danse hip hop, ateliers de composition musicale, de postproduction en studio (Adam Bastard), et de break dance (Karim Barouche)...

 


© france-guineeequatoriale.org
De nombreux rappeur sont attendus
Concernant la scène équato-guinéenne, cette vague de musique urbaine qui submergera Malabo pendant cinq jours donnera l'occasion d'applaudir: Lil Champ Otamp, avec son nouvel album: "la sombra del enigma"; Metriko qui après un premier album avec son groupe Dados Trucados (produit par l'ICEF), s'engage dans un rap d'interprétation, dont la qualité des textes relève de la pure poésie; et bien entendu Koz2rim, ce groupe de quatre jeunes rappeurs, formé en 2004, et qui est devenu depuis le chef de file du rap militant dans le pays. Certains le surnomment le messie du rap équato-guinéen, et incontestablement Negro Bey est un des meilleurs rappeurs de Guinée équatoriale. C'est sur la scène de l'ICEF que le rappeur a lancé sa carrière en remportant en 1999 un concours de chant à l'occasion de la fête de la musique. Peu après, en décembre 2000, il fonde avec des amis (Mercurio, Rivas, R Bey et Dj Lirico), l'excellent groupe Verso Roto. En mêlant la culture urbaine et les rythmes bantous, Negro Bey est parvenu à s'imposer sur la scène équato-guinéenne.

 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués