DOSSIERS  |     INTERVIEWS  |    

Esteban Becker: «Nous serons fidèles à notre jeu lors de la finale»

Par BIP de Guinée équatoriale - 12/11/2012

L’entraîneur du Nzalang féminin donne les éléments qui ont conduit son équipe vers la finale

 

Míster, pouvez-vous nous raconter le processus de votre transfert au Nzalang féminin?
D'abord, j'ai eu une discussion avec Andrés Jorge Mbomio, vice-président de la FEGUIFUT et responsable du football féminin, que j'ai connu lors de mon travail au C. F. Fuenlabrada. Ensuite, en juin 2012, j'ai signé un contrat de six mois renouvelable pour m'occuper de la préparation du Nzalang féminin pour la phase finale de la CAN 2012.

Comment a été votre relation avec les dirigeants du sport du pays?
Andrés Jorge Mbomio a été un élément fondamental et le capitaine du projet. En ce qui concerne le ministre de la Jeunesse et des Sports, Francisco Pascual Obama Asue, son rôle a été très important pour l'encouragement des héroïnes (c'est ainsi qu'il appelle les joueuses).

 


© guineaecuatorialpress.com
Esteban Becker, l’entraîneur du Nzalang féminin
[b La préparation de l'équipe pendant neuf semaines s'est déroulée dans l'enceinte Sportschule de Bitburg (Allemagne), a-t-elle été bénéfique?
Nous nous sommes réunis avec les dirigeants et nous avons estimé qu'il était mieux de préparer les joueuses en dehors de la Guinée équatoriale afin qu'elles soient plus concentrées. Les entraînements se sont déroulés en deux temps avec une alimentation équilibrée, dans une excellente enceinte qui nous permettait de travailler dans les meilleures conditions. Pendant ces neuf semaines, neuf matchs se sont déroulés, ayant engrangé six victoires et trois matchs nuls contre des équipes puissantes telles que l'Ajax, le PSV, le Bayer Leverkusen ou la sélection du Luxembourg. Des matchs qui ont permis, tel qu'Esteban Becker l’a indiqué, d’être en contact avec l'international, de participer à un haut niveau de compétition et d'affiner le style de jeu qu'il voulait du Nzalang.

La première phase de cette CAN s'est terminée avec trois victoires, ce qui nous a amenés à la demi-finale contre le Cameroun, comment avez-vous vécu ces matchs?
Notre fondement est le respect à tous les niveaux et nous avons joué le match d'inauguration contre une équipe comme l'Afrique du Sud, ce qui était l'épreuve du feu. Lors de la première phase, l'équipe a été fidèle à notre style de jeu, un jeu agressif en attaque, pour lequel les attaquantes sont les premières à pousser le ballon vers l'adversaire. Cela nous a permis de ne recevoir aucun but et de marquer quatre buts par match en moyenne. Le match de la demi-finale a été un match de vie ou de mort : nous avions l'opportunité de continuer ou de rester sur le côté. Ce match a été très pratique, nous avons pris l'avantage au tableau d'affichage et nous avons maintenu la tension jusqu'à la fin du match. Je considère que le succès de cette équipe est basé sur les bonnes joueuses et sur la bonne gestion des égos personnels, afin que les joueuses jouent en équipe. L'équipe a un grand pouvoir de concentration, de rythme, d'intensité, d'auto-confiance, de croyance en l'objectif, de discipline, d'ordre et de respect.

Après l'expérience de ces mois passés auprès de la direction de la sélection nationale, quel est l'avenir d'Esteban Becker?
Une fois la CAN terminée, nous allons évaluer le travail fait pendant ces six mois. Nous sommes très heureux du traitement reçu par la FEGUIFUT et par le ministre de la Jeunesse et des Sports.
Quel est votre message pour les supporters?
Grâce aux supporters, nous avons l'impression de jouer avec un joueur de plus, car ils se livrent à nous et nous élèvent très haut, nous espérons donc que toute la Guinée équatoriale portera le maillot rouge ce dimanche.

 

MOTS CLES :  Finale   Féminin   Nzalang   Becker   Esteban 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués