SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Disparition: Le «Picasso de la négritude» n’est plus

Par Henrie Lucie Nombi - 13/11/2012

Le sculpteur équato-guinéen Leandro Mbomio Nsue est mort dimanche 11 novembre dernier à Bata

 

La triste nouvelle est tombée le lundi 12 novembre dernier par le biais d’une annonce du gouvernement Equato-guinéen. Leandro Mbomio Nsue est mort. Agé de 74 ans, le sculpteur et homme politique équato-guinéen s’est éteint à la clinique La Paz de Bata où il se trouvait pour des soins le 11 novembre. On se rappelle qu’en décembre 2010, il a reçu des honneurs de la France en se voyant remettre les insignes de commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres des mains de l’Ambassadeur Guy Seryes dans les locaux de l’ICEF de Malabo.

 


© guineaecuatorialpress.com
Leandro Mbomio Nsue est mort
Leandro Mbomio Nsue est né le 5 janvier 1938 à Evinayong dans la région du Centre-Sud. Il était l’arrière-petit-fils, du chef fang Mbomio Bad et était issu d’une ligné de sculpteurs. Après avoir étudié à l'Ecole des Arts et Métiers de Bata et avoir réalisé ses premières œuvres en terre cuite, en bois et en bronze et quelques peintures, le jeune artiste était parti en 1958 parfaire sa formation à Madrid, à l'Escuela de Ceramica de la Moncloa et à l'Ecole supérieure des Beaux-Arts de San Fernando. En 1965, il bénéficie d’une bourse du ministère espagnol de l’Education et des Sciences. Il se posera quelque temps en Allemagne avant de voyager à travers le monde (France, Afrique, Etats-Unis) où il fait ses premières expositions. Durant les mois de mai et juin de l’année 1975, il expose au 27e Salon de la Jeune Sculpture qui se tenait aux Jardins des Champs-Elysées et à l'Espace Cardin à Paris.

Réfugié à Barcelone (Espagne) pendant la dictature de Francisco Macias Nguema, il devient le porte-parole d'un «Front anti-Macias». Il ne retourne dans son pays qu'en 1979, après le coup d'Etat d'Obiang. En 1982, il est nommé ministre de la Culture dans le premier gouvernement civil. Cette fonction, il va l’exercer pendant plus de dix ans avant d’être muté au poste de président du conseil des Recherches Scientifiques et Technologiques de la Guinée Equatoriale (CICTE) en 1992. Au cours de sa longue carrière de sculpteur, ses œuvres ont été exposées dans des galeries prestigieuses du monde entier comme celle de la Fondation Rockefeller de New York. En 2007, il a été nommé Ambassadeur de la Paix par l'UNESCO. Lui et quatre autres de ses compatriotes Equato-Guinéens ont été reçus à l'Académie royale espagnole en 2009. Commissaire du pavillon de la Guinée équatoriale à l’Exposition Universelle de Shanghai (Chine) en 2010, puis Commissaire général du pavillon de la Guinée équatoriale à l'Expo Yeosu de 2012, en Corée du Sud, Leandro Mbomio Nsue restera un véritable modèle pour l'art africain. Il a été un ambassadeur zélé de son pays et de son identité culturelle.

 

MOTS CLES :  Leandro   Mbomio   Nsue   Sculpteur   Mort   Guinée   Equiatoriale 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués