FOCUS  |     CONSEILS PRATIQUES  |    

Recherche: Plus d'engagement pour certaines les maladies

Par BIP de Guinée équatoriale - 12/12/2012

L’appel émane de plusieurs scientifiques africains qui estiment que des maladies tropicales sont négligées

 

Un groupe de scientifiques africains des centres de recherche et des universités du continent s'est réuni mardi à Kisumu (Kenya), pour lancer un appel aux gouvernements et aux compagnies pharmaceutiques afin qu'ils prennent au sérieux les maladies tropicales négligées (DTN, selon les sigles en anglais). Cette sollicitation a été faite à l'occasion du sixième symposium annuel sur ces maladies associées à des anomalies du tube neural, qui touchent des millions de personnes dans le monde entier. Il s'agit d'un groupe de pathologies chroniques qui entraînent des incapacités, avec des malformations graves et des anomalies congénitales qui ont leur origine au début de la gestation.

 


© journaldumali.com
Image d'illustration
Les chercheurs ont affirmé qu’il s'agit de maladies qui touchent principalement les populations les plus pauvres et abandonnées, à bas revenus ou sans revenus. Ce serait l’une des raisons pour lesquelles on accorde peu d'intérêt au développement de médicaments pour leur traitement. Pour cela, ces scientifiques demandent aux gouvernements et aux organismes internationaux de renforcer les fonds et de mettre en œuvre les traitements recommandés par les centres de recherche.

Lors du symposium du Kenya, on a cherché à améliorer la planification pour enrayer le problème, par le biais de la mobilisation des ressources et de la durabilité financière des programmes consacrés à ce type d'affections que l'on appelle «la maladie des pauvres». Il y a plus de mille millions de personnes dans le monde affectées d'une anomalie du tube neural et il est estimé que 534 000 personnes meurent chaque année à cause des affections associées. Les scientifiques ont souligné la situation difficile que vivent des millions de personnes qui souffrent de ces maladies négligées, pendant que des méthodes possibles pour leur élimination sont discutées.

 

MOTS CLES :  Afrique   Maladies Tropicales   Scientifiques 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués