SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

l'inventeur du Nagra est décédé.

Par Journaldemalabo.com - 29/01/2013

Stefan Kudelski , est décédé à l’âge de 84 ans en suisse annonce un communiqué de sa famille

 


Stefan Kudelski, le créateur du Nagra, un magnétophone portable longtemps utilisé par presque toutes les radios et les télévisions du monde, est décédé samedi en Suisse, a annoncé aujourd'hui un communiqué de sa famille. Kudelski avait 84 ans. Il avait fondé le Kudelski Group en 1951. Il en avait conflé la direction à son fils André en 1991. Il avait reçu quatre fois l'Oscar à Hollywood en 1965, 1977, 1978 et 1990. Il avait été primé deux fois par des Emmy Awards en 1984 et 1986. En 1983 il avait rejoint le Hall of Fame du film et de la télévision, se retrouvant aux côtés de Louis Lumière, Thomas Edison, Georges Eastman, Walt Disney, Samuel Warner, Ray Dolby ou Léon Gaumont. Stefan Kudelski est une de ces personnalités qui ont contribué à la réputation de la Suisse", a souligné Claude Smadja, vice président du Conseil des directeurs de Kudelski SA. Ses inventions, donnant une qualité de son inégalée auparavant, ont été utilisées par les radios, l'industrie du cinéma, la télévision et les compagnies de sécurité.


 


Stefan Kudelski,inventeur du nagra
Le Nagra un instrument incontournable dans l’audiovisuel….

Conçu à partir de 1950 , le nagra qui signifie en polonais « il enregistrera » est une marque de magnétophones portables professionnels conçus, par l'ingénieur suisse d'origine polonaise Stefan Kudelski. À partir de 1962, un système de régulation, le Neopilot permet de réguler le défilement de la bande via un quartz, ce qui assure une parfaite synchronisation avec une caméra. Le Nagra SN (SN pour Série Noire), issu d'une demande spéciale de la CIA, est disponible pour les professionnels en 1965. Ce magnétophone, rendu célèbre par le générique de la série Mission impossible, est un enregistreur mono pleine bande quartzé, discret et léger, longtemps utilisé pour les enregistrements discrets sur un comédien ou en surveillance de lieux. Le Nagra IV, doté de nombreuses améliorations techniques, dont trois entrées micro et un limiteur, apparaît en 1969 et devient rapidement le Nagra 4.2.

 

En 1971, c'est l'arrivée du Nagra IV-S (S pour stéréo), qui enregistre sur deux pistes. Il a été conçu pour l'enregistrement musical de haute qualité, ainsi que pour les applications cinéma, radio et télévision. En 1984, il est doté du code temporel SMPTE, le timecode, et devient le Nagra IV-STC. Kudelski sort en 1992 le Nagra-D enregistreur numérique quatre pistes sur bande, puis en 1995, l'ARES, enregistreur numérique bipiste portable sur carte PCMCIA CompactFlash. En 2001, la société suisse présente le Nagra V, qui reprend le châssis de l'ARES. C'est un enregistreur numérique sur support informatique. Il s'agissait dans un premier temps d'une cartouche CastleRock puis rapidement le constructeur a choisi le disque dur comme support d'enregistrement qui peut désormais être extractible ou interne. Cet enregistreur stéréophonique à une capacité d'enregistrement très élevée ; l'autonomie sur ses accumulateurs est de plus d'une journée.
MOTS CLES :  Nagra   Magnétophone   Radio   Télevision 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués