CAN 2012  |    

Guinée équatoriale: L’ambitieuse novice

Par Emile Zola Ndé Tchoussi - 20/01/2012

Dans le but de ne pas décevoir, le petit émirat pétrolier qui découvre la Can a fait de son équipe une multinationale. Sera-t-elle pour autant une machine à gagner?

 


Imposer le respect.
Co-organisateur de cette édition 2012 de la Coupe d’Afrique des nations (Can), la Guinée équatoriale veut croire au titre devant son public. La Nzalang nacional, qui pointe au 150e rang du classement Fifa, en fait une affaire d'État. Un mélange des genres politico-sportif qui a notamment conduit le sélectionneur Henri Michel à poser sa démission un mois tout juste avant le début de la compétition. La Guinée équatoriale, l'équipe la plus modeste d'un tournoi qu'elle dispute pour la première fois, voudra passer le premier tour. «Je suis venu faire des matches de haut niveau et passer à la deuxième phase, il y a des équipes prenables dans le groupe A, la Libye et la Zambie», assure le sélectionneur Gilson Paulo. Mais la zizanie de la préparation, avec le départ du Français Henri Michel pour ingérences répétées dans son travail, ne prête guère à l'optimisme. Le joueur le plus connu est un joueur sur le déclin, Rodolfo Bodipo, attaquant de Elche (D2 espagnole) après des expériences à Santander et à La Corogne. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la Guinée équatoriale n'aborde pas sa Can, qu'elle co-organise avec le Gabon, dans les meilleures conditions possibles. Après un match nul (0-0) contre une Afrique du Sud rajeunie le 6 janvier dernier, le Nzalang Nacional n'a pas sur faire mieux vendredi 13 janvier 2012 face au club camerounais de Coton sport (1-1).

 

Cette rencontre faisait suite à l'annonce, jeudi dernier, de sa liste de 23 joueurs sélectionnés pour la Can par le sélectionneur brésilien Gilson Paulo. Arrivé à son poste le 3 janvier, après la démission d'Henri Michel le 21 décembre, celui-ci n'a peut être pas eu le temps de bien prendre connaissance des joueurs à sa disposition. Toujours est-il qu'il a pris la surprenante décision de ne pas retenir Ivan Zarandona (le joueur le plus capé de la sélection et l'un de ses titulaires indiscutables jusqu'alors), pas plus que son frère Benjamin Zarandona, également une pièce maitresse de l'effectif. Autre polémique en puissance, Gilson Paulo a retenu dans sa liste cinq joueurs camerounais naturalisés : Narcisse Ekanga Amia, Thierry Fidjeu Tazemeta, Douwala Ellong, Achil Pensi Muokembe et Raul Juan Maximo Eyama. On retrouve également dans la liste des 23 retenus, Lawrence Sokota Doe, un joueur d’origine libérienne, Ben Esono Konate qui vient du Mali ou encore Fousseny Kamissoko qui est né en Côte d’ivoire. En effet, dans l’effectif actuel du Nzalang Nacional seulement deux joueurs sont nés en Guinée équatoriale. Gilson Paulo a-t-il eu suffisamment de temps pour créer une véritable osmose entre ces joueurs venus d’horizon diverses ? Premiers éléments de réponse demain, à l’occasion du coup d’envoie, face à la Libye. Le soir du tirage au sort Henri Michel avait déclaré : «Quel que soit le tirage, toutes les équipes nous sont supérieures. Chaque match, c'est comme si on attaquait l'Everest, c'est dire la difficulté de la tâche. Pour nous, c'est pratiquement insurmontable. Si on fait un résultat, ce sera un exploit. On va essayer de faire bonne figure, il n'y a pas d'obligation de résultat». Après son départ, le technicien français ajoutait : «Si j'ai donné ma démission la semaine dernière, c'est qu'il y avait une raison: personne ne voulait aider l'équipe nationale, a-t-il ajouté. Je demande depuis janvier que le peuple nous soutienne. A l'heure actuelle, il n'y a toujours pas de championnat... » . Malgré tout, les joueurs du Nzalang nacional ne devrait pas manquer de compétitivité, puisqu’ils viennent d’ailleurs.

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués