ECONOMIE  |     BUSINESS  |    

Guinée Equatoriale: Indice de corruption élevée

Par Alain Georges Lietbouo, / assofrage - 05/02/2013

Le pays occupe la 163ème place mondiale avec une note de 2/10 dans le dernier rapport de l’Ong Transparency interntional

 

La guinée Equatoriale est un mauvais élève, est-on tenté d’affirmer au regard des derniers résultats sur les indices corruption réalisés en 2012. Publié tous les ans depuis 1995 par l'ONG Transparency International, le Rapport mondial sur l’indice de la perception de la corruption (IPC) évalue les niveaux de corruption affectant les administrations publiques et la classe politique dans près de 180 pays.


 


© allafrica.com
Se battre pour relever son IPC
A l'échelle du continent africain, la palme d'or revient à quatre pays qui ont obtenu un indice supérieur à 5 sur 10: le Botswana (6,5), le Cap-Vert (6,0), Ile Maurice (5,7) et le Rwanda (5,3). En Afrique centrale, tandis que Sao-Tomé et Principe (72e) arrive en tête de la Communauté économique des Etats de l'Afrique Centrale (CEEAC), le Gabon (102e), avec une note de 3,5, progresse et sort du groupe des "derniers de la classe" où se trouvent encore: le Cameroun (144e), la République Centrafricaine (144e), la République du Congo (144e), la République démocratique du Congo (RDC), la Guinée équatoriale (163e) et le Tchad (165e).

Sur un plan global, partout dans le monde, la corruption continue à faire des ravages. En effet, deux tiers des pays évalués obtiennent un score inférieur à 5, sur une échelle allant de 0 (perçu comme fortement corrompu) à 10 (perçu comme très peu corrompu). Ce classement est établi à partir de données recueillies par 13 institutions internationales, au début de 2012, dont la Banque mondiale, la Banque asiatique de développement, la Banque africaine de développement et le Forum économique mondial de Davos.

Dans le Rapport 2012, publié en décembre dernier, le Danemark, la Finlande et la Nouvelle-Zélande occupent conjointement la première place du classement avec un score de 9 sur 10. Avec une note de 7,1 sur 10, la France se situe seulement au 22e rang mondial. Avec sa note de 2 sur 10, la Guinée Equatoriale doit effectuer un bon spectaculaire pour retrouver les meilleurs élèves

 

MOTS CLES :  Ipc   Transparency International   Rapport   Résultat 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués