SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Martin Briones: le nouveau prodige Equato-guinéen?

Par Journaldemalabo.com - 14/02/2013

Âgé de 23 ans, ce jeune footballeur espagnol d’origine Equato-guinéenne pourrait bientôt enfiler le maillot du Nzalang naçional.

 

Les performances du Nzalang lors de la Coupe d’Afrique des nations de 2012 ont suffit pour convaincre de nombreux footballeurs originaires de ce petit pays d’Afrique centrale et évoluant dans les championnats européens de revenir à la maison. Parmi ces enfants prodiges, il y a Carlos Martín Briones. Né en Espagne, il est plus connu sous le sobriquet de Charly. Ce joueur, qui aura 23 ans dans un mois, est né d’une mère espagnole et d'un expatrié équato-guinéen venu de Bata - qui était lui-même le fils d'un garde civil espagnol (de Valence) et d'une Equato-guinéenne. Véritable mur d’1m 86, Charly qui évolue au poste de demi-centre a des atouts pour convaincre le sélectionneur du Nzalang.

 


© .france-guineeequatoriale.org
Le jeune joueur pourrait bientot arriver en selection Equato-guinéene
Au cours de sa jeune carrière sportive, il a déjà joué dans des équipes comme le RSD Alcalá, le Real Madrid et le Guadalajara. Actuellement, il évolue au club d'Azuqueca de Henares qui est dans le groupe 18 (Castille-La Manche) de la 3e division espagnole. Bien qu'il ait toujours joué dans des clubs espagnols, il reconnaît qu'il aimerait bien tenter sa chance dans d'autres pays: Ça me plairait de changer d'air, d'éprouver et de vivre la passion du football sous un autre angle et sous de nouveaux cieux, dit-il, confiant que ce serait pour lui «un rêve grandiose et une immense joie» d'endosser le maillot du Nzalang, la sélection nationale de la Guinée équatoriale.

Fier de ses origines équato-guinéennes, il s'est rapproché du Nzalang et admet avoir déjà eu un contact à ce sujet. Il ne connaît pas encore la terre de ses ancêtres, mais il exprime son impatience d'affronter les adversaires du Nzalang. Par ailleurs, Charly attend beaucoup des matchs de barrage qui devraient permettre à son club (Azuqueca B) de gagner sa place en 2e division, ce qui augmenterait ses chances d'être convoqué par le sélectionneur de la Guinée équatoriale. La liga espagnole est indiscutablement celle où évolue le plus grand nombre de joueurs équato-guinéens à l'étranger. L'ex-métropole compte dans ses différentes ligues une quantité innombrable d'Equato-guinéens de naissance ou d'Espagnols d'origine équato-guinéenne.

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués