CAN 2012  |    

CAN 2012 : le Sénégal veut rugir face à la Guinée équatoriale

Par Journaldemalabo.com - 25/01/2012

Après sa défaite ingaugurale surprise, le Sénégal affronte la Guinée-équatoriale, l’un des deux pays coorganisateurs de la CAN

 


© rfi.fr
Les lions doivent rugir très fort pour venir à bout du Nzalang nacional
C'est dans une ambiance qui ne laisse transparaitre aucune situation d’urgence que les Lions de la Téranga s’entrainent, la veille d’un affrontement crucial face à la Guinée. La défaite subie par les hommes d’Amara Traoré, le sélectionneur sénégalais, face à la Zambie (2-1) lors du premier match n'a pas entamé le moral des supporters. Ceux-ci, omniprésents lors des déplacements de leurs idoles, restent toujours confiants pour une qualification en quart de finale de cette CAN 2012. « On y croit et on sera toujours derrières les Lions de la Téranga, malgré la défaite un peu surprenante face à la Zambie », nous avoue l’un des fans venus assister, au stade d’Alep, à cet entrainement.

Des joueurs qui s'entrainent en hurlant

Tout sur la Coupe d'Afrique des Nations

Les joueurs avaient rendez-vous à 10h30 sur la pelouse et aucun d’entre eux ne semblait blessé ou inapte pour cette rencontre qui, en cas de défaite, pourrait sceller l’élimination dès le premier tour de Lions de la Téranga pourtant élevés au rang des favoris avant le début de la compétition. Un match nul laisserait un maigre espoir de qualification à cette équipe qui compte dans ses rangs des joueurs du calibre de Moussa Sow, Demba Ba, Souleymane Diawara ou encore Papiss Cissé, et pour laquelle un retour prématuré au pays serait vécu comme une véritable catastrophe.

Mais pour Amara Traoré, le sélectionneur, il ne faut pas perdre espoir. A la sortie de ce dernier entrainement, il a tenu à rassurer la presse sénégalaise : « on ne craint personne. J’ai des joueurs qui s’entrainaient hier en hurlant, comme des lions blessés. » Lorsqu'on lui demande s'il faut s’attendre à des changements lors de cette rencontre couperet, le coach est clair : « j’ai un groupe de 23 joueurs. Il y aura des changements. Je compte avec tout le monde dans cette CAN et je n’ai pas d’équipe-type en tête. »

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués