SUCCESS STORIES   |     DIASPORA   |     JEUNES TALENTS  |    

Consuelo Obiang Mbulito: Fondatrice de l’agence de mode «Mogue»

Par Jdmalabo.com/source guineaecuatorialpress.com - 07/03/2013

«J'ai travaillé comme mannequin pendant de nombreuses années en Espagne, mais j'ai toujours rencontré des problèmes de racisme»

 

Consuelo, comment est née l'agence Mogue ?
Après de nombreuses années passées en Espagne, je souhaitais rentrer dans mon pays pour que mes compatriotes fassent ce que je n'avais pas pu faire. Je suis rentrée en 2002 et j'ai enfin inauguré l'agence Mogue en 2006, grâce à un casting que j'ai réalisé au Centre culturel d'Espagne à Malabo. Nous avons commencé à travailler aussi bien dans notre pays qu'ailleurs, par exemple nous avons voyagé à l'Expo de Saragosse en 2008. En 2010, notre première représentante équato-guinéenne a participé à un concours international: Mariana Obono, qui a participé au concours Elite Look Model

Et comment vous avez accédé au concours Miss Monde ?
Pour participer au concours Miss Monde, il faut obtenir l'autorisation du pays. Ces autorisations ne sont pas données à n'importe qui : normalement, elles sont données à des agences de mannequins qui démontrent leur professionnalisme, leur expérience, etc. Heureusement, j'ai eu l'opportunité de contacter Andrés Cid, responsable du concours Miss Monde en Espagne, qui m'a très bien conseillé. De même, l'ex Miss Espagne María José Ulla m’a beaucoup aidée dans mes démarches

 


© guineaecuatorialpress.com
Comment s'est passé votre expérience l'année dernière? Que pensez-vous de Jennifer, la gagnante de Miss Guinée équatoriale 2012 ?
Elle est merveilleuse dans tous les sens du terme. Nous avons également obtenu le soutien de nombreuses entreprises, ce qui nous a permis de financer tous les frais de l'événement. Le gouvernement nous a également soutenu et nous a facilités pour l'organisation. Et les gens en général ont très bien accueilli cet événement. Après avoir obtenu l'autorisation pour Miss Monde, Consuelo et son équipe ont réalisé leur première tournée dans tout le pays pour sélectionner les candidates. L'élection finale s’est réalisée à Malabo, le 27 avril, lors d'un gala inoubliable où Jennifer Riveiro a été élue. D'autres participantes telles que Tatiana et Miss Élegance, se sont également fait valoir à l'occasion de ce concours et ont participé plus tard à Miss Tourisme mondial. Après l'élection de Jennifer en tant que Miss Guinée équatoriale, l'équipe de Consuelo a voyagé à Ordos (Mongolie), où les candidates de tous les pays ont participé au concours Miss Monde. Consuelo se souvient, émue et heureuse, de ces jours en Mongolie: «C'était une expérience inoubliable. Ordos était une localité très lointaine, où il y avait peu de touristes à ce moment-là ; apparemment, nous étions les premiers à arriver dans cette localité et c'est pour cela que tout le monde nous regardait comme si nous étions des martiens», a-t-elle déclaré en souriant.

Et maintenant, comment envisagez-vous la nouvelle édition de Miss Guinée équatoriale 2013 ?
La tournée pour sélectionner les candidates dans tout le pays commencera le 10 mars. Ensuite, la sélection de Miss Guinée 2013 aura lieu, comme l'année dernière, le 27 avril, à Sipopo. Ce concours servira seulement à sélectionner la candidate pour Miss Monde, mais la première dauphine et les finalistes pourront également aspirer à d'autres concours tels que Miss Intercontinental, Miss Supranational, Miss Règne Tourisme international, Miss Afrique et Miss Terre.

Quelles doivent être les caractéristiques de la nouvelle Miss ?
Elle doit être célibataire, ne doit pas avoir de tatouages, doit avoir fait des études de cycle moyen, doit être d'origine équato-guinéenne et avoir un âge compris entre 18 et 25 ans, et mesurer minimum 1,70 cm.

Croyez-vous qu'un concours du genre Miss Beauté Guinée équatoriale ou Miss Monde est un attrait pour les jeunes filles ?
Sans aucun doute. L'objectif de ces concours est précisément d'offrir de nos jours des possibilités aux jeunes filles; c'est d’ailleurs pour cela qu'on leur demande d’avoir des études de cycle moyen. Cela nous permet par exemple de leur faire voir qu'il y a d'autres alternatives que celle d'abandonner les études et d'avoir des grossesses non désirées.

Comment considérez-vous la beauté équato-guinéenne ?
Les femmes équato-guinéennes sont en général très belles et les générations actuelles ont un physique extraordinaire; le problème vient très souvent de l'intérieur, parce que les jeunes filles sont parfois un peu déconcentrées et au lieu de se forger un avenir intéressant, elles se laissent entraîner par de mauvaises habitudes. Cela peut détruire le profil de jeunes très intéressants.

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Agenda - événements

On recommence le FESPAM 2013 à Brazzaville
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JOURNALDEMALABO.COM

DOSSIERS

Dossiers

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués